Pourquoi acheter un bateau d’occasion ?

Pourquoi acheter un bateau d’occasion ?

Acheter un bateau d’occasion plutôt qu’un navire neuf présente plusieurs avantages. Si vous souhaitez vous familiariser rapidement avec l’utilisation d’un navire, les bateaux d’occasion sont plus simples à diriger. Une autre raison très évidente se situe au niveau du prix. En effet, le coût d’un navire de seconde main est toujours inférieur. Si vous disposez d’un budget limité, c’est une bonne idée pour pouvoir profiter de la plaisance. La majorité de ce genre de bateau n’est pas vendu en si mauvais état. En effet, l’entretien d’un navire est une des étapes les plus importantes pour un propriétaire. Cela peut également venir du fait que les vendeurs de navires d’occasion ne sont pas forcément à la recherche de profit. C’est surtout à cause d’une situation d’urgence comme un déménagement, par exemple. Il faut également savoir que l’hypothèque de ce genre de navire peut être payée mensuellement. L’assurance est plus modérée pour les navires d’occasion. De plus, les bateaux d’occasion disposent déjà des papiers nécessaires pour avoir l’autorisation de naviguer. Ils sont, entre autres, déjà immatriculés.

En consultant des sites d’annonces de bateaux, vous trouverez des navires d’occasion. Le prix varie selon le type de bateau que vous recherchez. Le budget pour un catamaran n’est pas le même que celui d’un yacht. Aussi, à vous de sélectionner celui qui correspond à votre budget.

Quelles sont les démarches à suivre ?

Comme toute autre transaction, l’achat d’un navire d’occasion doit se faire dans les règles. Il faut donc suivre les démarches requises pour éviter les problèmes par la suite.

Il faut, tout d’abord, compléter les documents administratifs avant de pouvoir finaliser un achat. Cette étape permet de s’assurer que la vente soit réglo. Pour cela, gardez en tête de demander l’acte de francisation. Vous pouvez, ainsi, savoir si le bateau peut être légalement mis en vente. Si possible, prenez le temps de demander au bureau des douanes les informations concernant le navire en question.

La rédaction de l’acte de vente doit être effectuée par les deux parties, c’est-à-dire, l’acheteur et le vendeur. Dans cet acte doit être mentionné l’état civil de chacun des prestataires. L’identité du bateau doit également y être incluse. Il faut aussi donner d’autres renseignements, dont le numéro de série, la date de construction, l’immatriculation et le port attaché. Comme tout autre acte de vente, le prix de la transaction doit être inclus dans l’acte. Ce dernier doit être signé par les deux parties et rédigé en trois exemplaires.

D’autres documents doivent accompagner l’acte de vente pour l’achat d’un bateau. Il s’agit de la carte de circulation qui peut être remplacée par le certificat du bateau. Quand ces papiers sont tous en ordre, l’ancien propriétaire doit se rendre au bureau des douanes. Cela doit se faire avant un délai de 1 mois après la signature de l’acte. C’est à la fin de ce processus que le nouveau propriétaire peut profiter pleinement de son navire.

Le nouveau propriétaire a le droit de changer le nom de son navire. Pour cela, le dossier à remettre à la douane doit être accompagné d’une demande de changement de nom.

Les documents à conserver après l’achat du bateau

Suite à l’achat d’un bateau d’occasion, il est primordial de garder certains documents. La possession de ces papiers vous sera utile pour les contrôles. Lorsque vous naviguez, il est conseillé d’avoir toujours à votre disposition certains d’entre eux. Cela vous évitera d’avoir des ennuis avec le service des douanes. Si vous sortez du territoire maritime de votre pays, ces papiers vous seront également exigés. À part cela, gardez une copie de l’acte de vente constatant le transfert de propriété. Cette lettre justifie que vous êtes vraiment propriétaire du bateau.

Si cela n’a pas déjà été effectué, il faut procéder à l’immatriculation qui fait office de carte d’identité du navire. En cas de vol, cette information est très importante pour pouvoir retrouver votre bateau. En cas de naufrage ou de panne en mer, l’immatricule permettra de vous retrouver plus facilement. Pour votre sécurité et celle de votre bateau, il vaut mieux avoir cette information avec vous tout le temps. Bien sûr, tout cela doit être accompagné d’un permis bateau. Ces informations concernent toutes les sortes de bateau même les voiliers.

Articles de la même catégorie :